A propos

Marina Wainer est une artiste multidisciplinaire franco-argentine basée à Paris
Après des études de danse, art vidéo et création en nouveaux médias, MW réalise depuis plusieurs années des dispositifs interactifs ancrés dans l’espace. Ces installations sont envisagées comme des expériences sensibles dont l’engagement du corps constitue l’élément essentiel et qui placent le public au coeur de l’oeuvre.
MW développe également un travail photographique produit et diffusé dans l’espace numérique (avec smartphones/réseaux sociaux, notamment Instagram). Un projet qui s’intéresse aux nouvelles formes de mise en scène du réel, de la présence ubiquitaire et propose de faire entrer en résonance, croiser différents récits et territoires.
Sa pratique du numérique dans l’espace physique l’a amenée à collaborer avec l’architecte Valérie de La Chapelle au sein du collectif La Fracture Numérique, puis de l’agence InterActStructure, dans le cadre de projets de design d’espace et d’interaction ainsi que d’interventions dans l’espace urbain.

MW explore des formats événementiels à la croisée de l’éditorial et de la direction artistique
Elle a lancé en 2012 – avec Benoît Drouillat – les soirées *di*/zaïn, dont elle est le directeur artistique. Il s’agit d’un événement consacré à la création numérique organisé par *designers interactifs*, qui a lieu à la Gaîté lyrique, avec des soirées hors les murs au Grand Palais et dans d’autres institutions (le Centquatre, l’Imaginarium, le Tank).
Elle co-organise – avec Marie-Hélène Fabre – une série d’ateliers collaboratifs en direction du grand public pour Le Monde Festival à l’Opéra Bastille : Habiter un monde qui change en 2015 et Inventer un monde en action(s) en 2016.
L’édition 2017 est en cours d’élaboration.

MW exerce une activité pédagogique et organise des workshops
Après avoir enseigné les cultures numériques à l’Ecole Spéciale d’Architecture, elle a développé au Centre Michel Serres plusieurs ateliers autour de la thématique Art, Territoire et Numérique et des modules de workshop sur la ville numérique / le design d’espace et d’interaction / Fictiopolis / à Sciences Po Paris, l’ESAD d’Orléans, Strate Ecole de Design, à l’occasion de festivals ou expositions à l’international.
Elle dirige l’unité d’enseignement Valorisation numérique de fonds audiovisuels du Master Gestion de patrimoines audiovisuels d’Ina SUP.
La problématique de la valorisation des collections audiovisuelles à l’ère du numérique a donné lieu ces dernières années à des collaborations avec plusieurs institutions colombiennes (Ministère de la Culture, Señal Memoria, l’Institut Patrimonio Filmico, l’Institut Technologique Métropolitain de Medellin), le CIO (Comité International Olympique) à Lausanne et récemment plusieurs institutions algériennes.

Télécharger dossier artistique | soirées *di*zaïn | enseignement | InterActStructure | CV